Le TR3B Astra.

Le TR3B Astra. Un appareil secret americain

Les secrets du TR3B "Astra" :

Les systèmes internes de l'Astra peuvent se découper en trois catégories bien distinctes. Premièrement, sa source d'énergie qui est fournie par des réacteurs nucléaires. Deuxièmement, son système de propulsion antigravitationnel qui annule la masse et l'inertie de l'appareil et assure sa propulsion verticale. Troisièmement, son système de propulsion électromagnétohydrodynamique (EMHD) qui assure sa propulsion horizontale ainsi que la génération de ses faisceaux plasma de combat.

Le TR3B Astra a besoin pour fonctionner d'environ 600 mégawatts d'énergie électrique. Chaque réacteur nucléaire (voir encadré 1) ne pouvant produire qu'un maximum de 220 mégawatts, l'Astra est équipé de trois réacteurs nucléaires placés l'un à la suite de l'autre dans une enceinte en forme d'anneau torique. De la vapeur de sodium, issue d'un premier réacteur, pénètre dans un deuxième réacteur où elle est à nouveau chauffée et accélérée. En restituant son énergie sous forme d'électricité dans le tunnel MHD du second réacteur, la vapeur de sodium se refroidit et ralentit avant de pénétrer dans le troisième réacteur. L'enceinte contenant les trois réacteurs étant en circuit fermé, ce processus se répète indéfiniment. Le coeur du réacteur nucléaire comprend des barres fissiles creuses qui chauffent la vapeur de sodium qui les traverse. Ces barres ne sont pas de simples tubes mais des enroulements complexes de feuilles métalliques recouvertes de billes d'uranium. Ces enroulements augmentent la surface de contact entre la vapeur de sodium et l'uranium ce qui optimise les transferts thermiques. En introduisant ou en retirant un certain nombre de barres de ralentissement il est possible de contrôler avec précision la température du réacteur. Le Lawrence Livermore Laboratory, qui a conçu ces réacteurs, a du résoudre d'énormes problèmes avant que ceux-ci ne fonctionnent.

La propulsion verticale de l'Astra est assurée par quatre propulseurs MFD (voir encadré 2) à interrupteur de champ magnétique, consommant environ 600 mégawatts chacun. Chaque propulseur MFD est fait de bobinages supraconducteurs à haute température en ytrium-baryum-oxyde de cuivre (YBCO). En fonctionnement, ces propulseurs antigravitationnels génèrent des phénomènes complexes d'ionisation de l'air et d'ondes stationnaires. Ces phénomènes expliquent les lumières étranges, de couleurs pouvant varier du rouge au blanc, ainsi que les effets occasionnels de "lumières tronquées" provoqués par le "piégeage" d'air ionisé dans des faisceaux d'ondes stationnaires. Le champ antigravitationnel généré par l'interrupteur de champ magnétique ne s'étend que sur quelques mètres autour du système. Les zones du fuselage de l'Astra les plus éloignées des propulseurs antigravitationnels conservent donc 11 % de leur masse et de leur inertie. L'équipage, placé à la verticale du propulseur central, est quand à lui toujours en apesanteur et voit donc sa masse et son inertie totalement annulées.

Les trois propulseurs EMHD de l'Astra, formant les côtés du fuselage triangulaire, se composent de deux éléments bien distincts. Le premier est une cavité résonnante de forme approximativement cylindrique. Le deuxième est un laser de puissance ultraviolet. Dans cette cavité, l'air est ionisé positivement (charge électrique positive) par un faisceau de micro-ondes stationnaires et à polarisation circulaire. Ces ondes sont émises à une extrémité du "cylindre" de la cavité et se réfléchissent sur un miroir à l'autre extrémité. Une succession de réflecteurs, formant la paroi externe de la cavité et entrecoupés de "fenêtres", amplifie les régimes d'oscillation de ce système d'ondes stationnaires. Cette cavité crée donc une ligne de charge électrique positive à très haute énergie. À mi-longueur de la cavité, un laser de puissance (peut-être à l'azote ou à électrons libres) émet un faisceau de lumière ultraviolette perpendiculaire à la cavité. Ce faisceau laser est focalisé par une optique adaptative de 80 cm de diamètre à une distance quelconque de la cavité résonnante. Le rayonnement ultraviolet du laser crée littéralement un tunnel conique et conducteur d'électricité dans l'air. Il forme ainsi un guide d'ondes et une électrode virtuelle de charge électrique négative. En envoyant un courant électrique à très haute tension est à haute fréquence dans ce tunnel il est possible de concentrer une énorme charge électrique au point focal du faisceau laser. Il se forme alors à ce point focal une boule de plasma de charge électrique négative. L'énorme différence de potentiel existant entre la "ligne" de charge électrique positive de la cavité résonnante et le "point", de charge électrique négative, de la boule de plasma crée une accélération électrocinétique de l'air entre le fuselage et la boule plasma. L'air, ionisé et accéléré, s'écoule suivant un cône aplati et convergent sur la boule plasma. En déplaçant le faisceau laser, donc la boule de plasma formée à son point de focalisation, on oriente la direction de la propulsion électrocinétique. Lorsque la cavité résonnante n'est pas activée, par exemple en vol stationnaire, le laser ultraviolet peut être utilisé seul et focaliser son faisceau sur une cible. Le laser étant focalisé sur sa cible, il suffit d'envoyer toute l'énergie électrique disponible dans le tunnel conducteur créé dans l'air pour matérialiser un plasma à très haute énergie sur la surface de la cible. C'est là le secret de l'arme plasma de l'Astra. Cette arme à faisceaux plasma est efficace jusqu'à 12 Km de distance, au-delà, l'atmosphère risque de disperser le faisceau. L'Astra dispose de trois de ces canons plasma, un par côté de son fuselage triangulaire. Quoi que la lumière du laser ultraviolet ne soit pas visible, dans certaines conditions l'air ionisé entourant le faisceau laser émet de la lumière rouge et infrarouge. C'est pourquoi certains témoins ont vu ce faisceau laser émettant une lumière transversale rouge.

Les performances du TR3B "Astra" :

Les trois côtés du fuselage triangulaire du TR3B Astra ont une longueur de 34 m, l'épaisseur maximum du fuselage étant de 6 mètres (train d'atterrissage rentré). Un poste de pilotage cylindrique de huit mètres de diamètre dépasse légèrement du sommet du fuselage. L'auteur estime le poids de l'Astra à environ 150 tonnes. La structure et le fuselage de l'Astra sont faits principalement de titane, quelques éléments pouvant être en composite de carbure de silicium. La vitesse maximale de l'Astra varie selon le mode de propulsion et selon qu'il vole dans l'atmosphère ou dans le vide spatial. En propulsion horizontale EMHD dans la basse atmosphère, l'Astra ne peut dépasser 9000 Km/h (Mach 7,5). Toutefois sa vitesse horizontale augmente avec l'altitude sans que l'on sache de combien, toutefois l'auteur se risque à avancer le chiffre hypothétique de 18 000 Km/h. En propulsion verticale, c'est-à-dire en n'utilisant que ses propulseurs antigravitationnels, l'Astra peut atteindre des vitesses de 20 000 Km/h dans la basse atmosphère et de 100 000 Km/h dans le vide ! Pour accélérer horizontalement à de telles vitesses, l'Astra varie la poussée des moteurs MFD placées aux trois extrémités de son fuselage ce qui lui permet de s'incliner comme le ferait un hélicoptère. Il peut même, moyennant un petit complément de poussée EMHD, rester immobile à une inclinaison quelconque en vol stationnaire. Par contre l'Astra souffre d'une limite qui a semble-t-il échappé à tous les spécialistes, c'est qu'il ne peut s'éloigner à plus de quelques dizaines de milliers de kilomètres de la terre, ce qui lui interdit tout voyage interplanétaire. Cette limite vient du fait que ses moteurs antigravitationnels fonctionnent par répulsion d'une masse locale, en l'occurrence la terre, ce qui fait que sa poussée antigravitationnelle diminue rapidement en s'éloignant de celle-ci.

L'Astra peut toutefois aisément se mettre en orbite ou voyager dans le proche espace autour de la terre. L'Astra ne peut pas non plus mettre en orbite des satellites car la puissance de ses générateurs nucléaires suffit tout juste à son propre fonctionnement et ne permettrait pas l'emport d'un poids supplémentaire important. Pour ses missions militaires, le TR3B comprend un équipage minimum de quatre hommes. Cet équipage se compose d'un pilote, d'un ingénieur chargé des systèmes de combat et des contre-mesures, d'un ingénieur chargé des propulseurs et d'un ingénieur chargé des réacteurs nucléaires. L'auteur ignore combien de passagers peuvent prendre place dans le poste de pilotage, mais vu le diamètre de celui-ci on peut supposer qu'il peut accueillir pas mal de monde ! Il suffit de regarder la forme de l'Astra pour comprendre que le pilote n'a aucune visibilité extérieure. C'est pourquoi le pilote, ainsi que probablement les autres membres d'équipage, sont équipés d'un casque virtuel affichant une image à 360 degrés du paysage extérieur. Cette image panoramique est captée par un ensemble de caméras capables de voir l'ensemble le spectre lumineux depuis l'infrarouge jusqu'à l'ultraviolet. De plus, le fameux nez biseauté asymétrique contient un radar multi mode à balayage latéral, capable de restituer une image de qualité photographique de l'environnement. Ce radar sert aussi de système de reconnaissance stratégique. Voilà tout ce que l'on peut dire avec précision du TR3B Astra qui est à la fois un véhicule de reconnaissance stratégique et un véhicule de combat.

Jean-Marc Roeder, ingénieur en aéronautique et optique vous informe du TR3B , d'autres prototypes et secrets militaires...

TR-3B C
informations ultra top secret au sujet de la technologie alien
 

Le chasseur invisible F-117A Nighthawk était en service durant 6 à 8 années avant que le public n'en soit informé. A travers les fuites militaires, nous savons que le TR-3B est en service depuis 1994. Les sources disent que de voir cet avion fera une ou deux choses pour vous.
Ou vous faire penser que vous êtes le sujet d'une expérience capricieuse ou faire de vous un opposant au gouvernement. Il s'agit de technologie extérieure à notre planète et la vue de cet appareil vous soufflera.

Bienvenue au TR-3B:
Il y a eu des rumeurs durant des années que les opérations secrètes des militaires ont de manière incroyable
avancé dans la création d'une plate-forme militaire à structure triangulaire défiant la gravité, dérivée de la technologie des ET.
Ce soir, le véhicule aérospatial le plus exotique au monde et le plus secret pourrait être silencieusement suspendu au dessus de Phoenix, Arizona, Gulf Breeze, Floride, la Belgique, ou votre ville. Il est connu sous le nom de TR-3B.
Science fiction ou fait, vous dites -vous? Des officiers de haut rang détaillent l'étonnant cover-up du gouvernement effectué par le comité MJ-12 et révèlent pour la première fois des informations ultra top-secret au sujet de la technologie alien et de la technologie des reverseurs que nous avons développée à la suite des récupérations des épaves alien.
. Le TR-3B n'est PAS de la fiction et fut construit avec de la technologie disponible dans le milieu des années 1980 ou plus tôt. L'aérospace de forme triangulaire équipé d'un moteur nucléaire fut développé en dessous du programme Aurora avec le budget de l'argent noir.
Le programme Aurora est un programme top secret pour des véhcules avancés et a été responsable pour le développement du SR-75, avion hypersonique de reconnaissance qui a remplacé le SR-71, et le SR-74 Scramp, qui porte sur le dos le SR-75.
Le premier vol du TR-3B, avion de reconnaissance tactique eut lieu au début des années 90. La technologie a assuré l'utilisation de réverseurs utilisés à partir de la technologie alien aussi bien que des programmes SR-74 et SR-75.
Le revêtement extérieur du TR-3B réagit à la stimulation électrique et peut changer de couleur, de réflection, absorbe les ondes radar, rendant l'écho du véhicule semblable à un petit avion et lui permettant même de tromper les opérateurs radar sur la signature électronique de l'écho (plusieurs véhicules à différents endroits).
Un plasma circulaire accéléré dans un anneau appelé ”disrupteur du champ magnétique" entoure le compartiment de l'équipage et est loin en avant de la technologie imaginable.
Sandia et les laboratoires du Livermore ont développé la technologie des réverseurs MFD.
Le gouvernement protégera cette technologie à tout prix.
Le MFD génère un vortex du champ magnétique qui disrupte ou neutralise les effets de la gravité sur la masse à proximité à concurrence de 89 pour cent. Ceci n'est pas de l'anti-gravité. L'anti-gravité fournit une force répulsive qui peut être utilisée pour la propulsion.
Le MFD crée une disruption du champ magnétique de la terre sur la masse dans l'accélérateur circulaire.
La masse de l'accélérateur et celle comprise dans l'anneau de l'accélérateur, telle la capsule de l'équipage et le réacteur nucléaire, est ainsi réduite de 90%.
Ceci rend le véhicule très léger et capable de performances et de manoeuvres d’un niveau inouï (à l'exception bien sûr des UFO que nous n'avons pas construits)
Le TR-3 est une plate-forme de reconnaissance avec un temps de vol illimité. "Illimité", parce qu'il utilise un réacteur nucléaire comme source de puissance.
Beaucoup d'observations d'OVNI triangulaires sont ainsi connectées au TR-3B.
La NSA, NRO, CIA, et USAF ont joué un jeu de ca- mouflage avec la nomenclature aérienne - en créant le TR-3, modifié en TR-3A, le TR-3B, et le Teir 2, 3, et 4, avec des suffixes 'Plus' ou 'Moins', ajoutés pour rendre plus confus le fait que chacune de ces appellations est un avion différent et non le même véhicule aérospatial. Un TR-3B est aussi différent d'un Teir 3B qu'une banane d'une grappe de raisin. Quelques uns de ces véhicules sont munis d'un équipage et d'autres en sont démunis.

La propulsion du TR-3B est fournie par trois propulseurs multimode montés sur chaque coin de la plate-forme. Le TR-3 est un véhicule qui ne dépasse pas Mach 9 et il atteint 33 kilomètres d'altitude et à cette altitude, seul Dieu peut savoir à quelle vitesse il va.!
                                                                                               Traduction: Marc Delcour

sous construction
 

7 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

Commentaires (16)

1. Deniaud 28/05/2016

j'ajouterai que les soi-disant photos du TR-B sont soit des des photos de tête d'aspirateurs en plastique rose, soit des faux connus de longue date.
J'ai personnellement vu des ovni, par deux fois, et je ne les ai jamais vus pivoter lentement sur eux-même pour montrer tous les détails de leur anatomie. Les ovnis existent, mais pas américains.
Quant à croire que nous sommes capables de comprendre leur technologie, restons modestes et rappelons-nous que, lorsque nous récupérons un ovni et l'examinons, nous en sommes au stade du chimpanzé qui découvre les débris d'un Mirage F1 et se demande quoi en faire!

2. Deniaud 28/05/2016

Bonjour,
J'ai rarement lu un tel ramassis de bêtises pseudo scientifiques. Une seule réflexion doit être menée:
1-Si les USA possédaient une telle technologie, pourquoi dépenseraient-ils 1,5 milliards de dollars pour mettre au point les F-35 qui sont chargés de leur défense aérienne?
2- Si les USA maîtrisaient l'anti-gravité pourquoi ne déposeraient-ils pas de brevets qui leur permettraient d'engranger des millions de milliards de dollars (applications de levage et de transport aérien notamment)?.

3. m. chagnon 21/02/2014

On sait au moins qu'il se passe quelque choses mais quoi précisément , on sait pas , en janvier 2014 une cinquantaine de kms au nord de Montréal , un témoins de triangles volant a amener un journaliste pres de chez lui pour constater le phénomène …. extra-terrestres ou bien militaire …. on ne peut se prononcer mais c'est sûr qu'il se passe quelque chose .

4. UGUSH 18/02/2014

PAS DEVOLUTION.??PEUTRE DANS 300.ANS.?YAURAS DES ENGINS AEROSPACE..?POUR ALLER DE LA VILLE A LA MER EN 3.MINUTES OU 7..?FAUT DABOR MAITRISER LA PESENTEUR...?ET LE NUCLEAIRE..AUCUN SCIENTIFQUES NE MAITRISE CELA.?DANS LE MONDE.?ILS NE MAITRISE MEME PAS LES INONDATIONS DANS LE MONDE EN 2014.?ALOR QUE PARFOIS IL SUFIT DINSTALER DES BARRIERE DE ROCHER.?

5. Dahaal 30/10/2013

Re bonjour et vraiment désolé du double post .

Pour finir comme il se doit , un internaute quelques post plus bas vous a signalé une vérité : La photo de cet appareil prise en vol n'est qu'un fake .
L'auteur est en vidéo sur plusieurs sites depuis un bout de temps et avoue la supercherie .
Par son acte , sans doute une blague , il décrédibilise toute l'affaire . Les médias s'en sont donné à cœur joie et la suite on la connait toutes et tous .

6. Dahaal 30/10/2013

Bonjour .
Vous voulez vraiment connaître la vérité ? Oui , non ? peut-être ?
En êtes-vous bien sur ?

Je vais être sympa avec vous , en espérant une bonne fois pour toute ne plus jamais revoir de vidéos , de documents , de photos sur internet avec toujours les mêmes questions .
Ces avions que vous appelez TR3b , sont des avions secret appartenant au gouvernement américain depuis les années 80 . Plusieurs de ces avions ont subit des modifications pour en arriver à ce que l'on peut voir dans le ciel aujourd'hui .
La célèbre vague Belge de 1990 n'a été qu'un entraînement , après accord avec la France pour des tests sur la détection radar .
Le test fut positif , puisque aucun des avions ayant survolé le sol Français et Belge n'a été détecté . Les témoins , vous , moi , les gens , n'étaient là que pour confirmer leur passage , car aucune heure n'avait été fixée .
Pour info , juste comme ça , il y a une personne qui en 2010 je crois se poser la question à savoir comment des pilotes feraient pour supporter de tes grandes vitesses : Simple , apesanteur !
Sur ce , bon vent , bonne continuité et au plaisir

7. Bouquet 19/06/2013

Je crois que la technologie extra terrestre existe moi il y a peu de temps un soir une lumière clignotante apparue après un petit panache de fumée dans le ciel au dessus des jardins derrière chez moi a voyagé en allées et venues comme pour atterir je leur ai demandé par la pensée etes vous des ET si oui devenez fixes la lumière s'est fixée puis a reclignoté devant mon refus ils sont partis je restais là ils sont revenus faire le meme manège j'avais l"appréhension qu'ils atterissent ils sont partis en passant au dessus de ma maison j'ai déjà vu des extraterrstres dans mon jardin depuis des années et meme des betes extraterrestres qu'on appelle chupacabras des vampires qui voulaient faire un nid dans mon jardin je crois à la réincarnation...

8. Maniac 02/03/2013

"Bonjour, bonsoir, (sur internet on sait pas)"
Je vais donc vouvoyer pour éviter une future discorde : Je vous suggèrerais de retirer la dernière photo de l'article, photo qui est un photo-montage avoué par l'auteur même (elle est apparue lors de la "vague belge" et est la photo prise de nuit d'une maquette en polystyrène, suspendue par des cables)
Cordialement.

9. jean217 13/09/2012

Salut a tous,

Ce serait vraiment extraordinaire si nous avions de tel engins volant capables d'antigravité.

Et ce d'autant que nous sommes dans une impasse actuellement avec les propulseurs chimiques solides ou liquides.

Et pour ne rien arranger nous subissons également une crise énergétique qui lentement mais surement nous ramènera là d'où nous venons...

Les cavernes....

Alors toutes ces histoires d'engins spatiaux terrestre ou extra terrestre ça donnent de l'espoir mais malheureusement toujours pas de solutions concrètes.

10. Floriant 21/09/2011

Bonjour, passioné par les tr3b astra, merci pour ces renseignements precieux, j'envisage la construction de mon propre tr3b1astra

11. liogier martial 24/04/2011

Désolé car je n'avais pas vu le raccourcis pour Facebook!

12. martial liogier 24/04/2011

Superbe travail! Dommage qu'il n'y pas de racoucis pour mettre sur sa page Facebook.Super site!!!

13. André L. (site web) 10/10/2010

Bonjour M. Thierry.B

Concernant les ovni triangulaire :
Il est pas nécessaire de voir le pilote pour conclure qu'il s'agit d'ovni piloté par de extraterrestres, car je crois qu'il faut se fié aux caractéristiques que les témoins distinct raconte pour s'apercevoir que les ovni triangulaire sont pas des engins qui viennent de la Terre, voici certaines caractéristiques que les témoins distinct mentionnent concernant les ovni triangulaire :

- ils sont immense, ils peuvent atteindre en superficie jusqu'à 1500 mètre (1.5 kilomètre).

- ils ont pas d'ailes.

- ils se déplace soit très lentement, ils reste stationnaire ou ils se déplace a des vitesse extrêmement rapide.

- la corrélation directe avec certain témoignages d'enlèvement fait par des extraterrestres, dont les témoins ont vue (avant qu'ils subissent leurs enlèvements) de très proche un ovni triangulaire juste au dessus d'eux. Je peut vous donnez des exemple précis et détaillé si vous voulez, demandé les moi et je vous les mentionnerez.

14. André L. (site web) 10/10/2010

Bonjour M. Thierry.B

Premièrement je suis désolé, mais j'ai oublié de dire bonjour sur mon message précédent.
Vous mentionnez ceci :

...surtout quand on est comme vous
un auteur de plusieurs forums les règles de politesse et de courtoisie sont valables aussi pour vous! M. André L...

vous semblez me l'avoir faite remarqué avec arrogance et jalousie, moi je vous mentionne tout simplement et humblement que j'ai oublié de dire bonjour, je suis sincèrement désolé.

Vous dite que s'est encore une thèse a l'étude, peut être pour vous elle est encore en étude, mais pour plusieurs personnes sur d'autre sites, blog et forums, ils affirment le contraire, s'est a dire ils affirment avec certitude que l'engin TR3B existe et qu'il est un engin de fabrication militaire Américaine qui est fabriqué avec l'aide de technologie extraterrestres.

En conclusion, je conçois que mon commentaire précédent peut semblé être prétentieux, affirmatif et quoi d'autre encore a vos yeux, mais il en est rien, car je ne fait qu'émettre mon humble opinion, opinion qui est basé sur mes recherches personnel. Et j'aimerais vous mentionnez que je suis pas un novice dans le domaine de l'ufologie (je vous mentionne ça bien humblement), ayant vécu (subit) un enlèvement fait par des extraterrestres, je vous invite a allé lire mon témoignage sur mon forum (forum dont je suis l'administrateur), témoignage qui est très détaillé, voici l'adresse : http://ovni-enlevements.forumchti.com

15. thierry .b 10/10/2010

Cher Monsieur André L.

bonjour,

1)
le mot "bonjour", pour commencer une discussion c'est la moindre des politesses et surtout quand on est comme vous
un auteur de plusieurs forums les règles de politesse et de courtoisie sont valables aussi pour vous! M. André L...
2)
Réponse à la première partie de votre commentaire,donc je vous rappelle vos phrases.

voici une autre belle exemple de desinformation qu'on trouve sur plusieurs sites traitant du sujet o.v.n.i
( site qui se prétendent sérieux, je doute fort que c'est site traite sérieusement du sujet des ovni).

Cher ami, voici mais réponse!
pour commencer je vous invite à revenir sur le dernier mot la fin de la page traitant du sujet du tr3b astra
a)
le dernier mot est "en construction"

ce qui veut dire que elle n'est pas terminée et qu' il n'y a aucune
thèse prétentieuse et pretendue de faite à ce sujet vu qu'il est encore à l'étude!

et pour vous répondre à la deuxième phrase mi entre parenthèses du même paragraphe si au-dessus
b)
je vous invite à lire la page d'accueil de mon site : depuis l'aube des temps .
http://depuislaubedestemps.e-monsite.com/
et de vous intéressez contenu des pages achevé et aux documentaires vidéo scientifique et archéologique

le site tente de réunir un maximum de données sur le phénomène ovni et tous les phénomènes connexes qui pourraient donner des explications sur les observations des témoignages et études scientifiques et archéologiques ,et ceci afin de corroborer d'une manière plus claire et objectif le phénomène ovni et extraterrestre qu'ils sont pour ma part une réalité certaine et incontestable, camoufler par diverses gouvernements occultes et services secrets en tout genre, NASA y compris qui est totalement privatisé et et dont aucun gouvernement n'a le contrôle sur les données exactes recueillies.

vioci un des paragraphes de la page d'accueil:
Les données

Elles sont brutes, provenant de diverses sources, généralement indirectes (livres, revues, sites web, etc.). Gardez donc à l'esprit qu'elle ne constituent pas toujours des "informations" vérifiées. Certaines sont incontestables (documents officiels situés sur des sites officiels par exemple), d'autres crédibles, d'autres sujettes à caution, ou apparemment complétement farfelues.


autrement dit a priori le seul desinformateurs ici c'est vous . vous discréditez des


des sites dont vous n'avez même pas pris la peine de lire la page d'accueil ou de


regarder une autre page au contenu terminé!





et pour la petite histoire sachez que pour ma part j'ai quelque part le même avis que vous car si vous regardez bien les photos, les photos prises ou images numérisées du tr3b astra et de la seule photo officielle reconnue de l'ovni qui se trouve en bas de page six vous regardait bien les contours ne sont pas arrondies mais pointu et des deux côtés couper et deuxièmement le soi-disant tr3b astra qui serait venu en Belgique lui n'a pas de boule lumineuse rouge au centre de l'appareil décrite par tous les témoins dont la gendarmerie et troisièmement , les poussez d'accélération sont telles que aucun corps humain ne pourrait les supporter et ceci était calculé de plus par les radars de la gendarmerie les radars militaires et civils belges.

bien le bonjour M. André L.

Thierry.B

16. André L. (site web) 10/10/2010

Voici mon opinion au sujet de se supposé avion et/ou engin TR3B :

Voici une autre belle exemple de désinformation, qu’ont trouve sur plusieurs site traitent du sujet des ovni (sites qui se prétendent sérieux, je doute fort que ses sites traite sérieusement du sujet des ovni).

Je suis convaincu que toute cette histoire d’engin TR3B est de la désinformation créé par des hauts gradé militaire, CIA, NSA et se genre d’organisation secrète gouvernemental et je crois que cette histoire d’engin TR3B servirai a faire acroire a la population que les ovni (les vrai ovni piloté par des extraterrestres) qu’ils voient sont en réalité ses engins TR3B. En fait ceux qui ont créé cette histoire d’engin de TR3B, discrédite le sujet du phénomène ovni/extraterrestre et les témoins (les abductées). Donc je suis convaincu que cette engin TR3B existe pas.

Le comité MJ-12, le TR3B et le programme Aurora sont tous des choses qui existe pas, se sont tous des rumeurs qui ont été véhiculé depuis des années sur le web, il a aucune preuve de leurs existances, faisont attention de ne pas croire naïvement les informations qu’ont trouve sur le web, car il y a beaucoup de désinformation, de mensonges, de canular et d’histoire inventé par des hauts gradé de l’US Air force, la CIA, la NSA, etc… dont le but est de ridiculisé et de discrédité le sujet des ovni/extraterrestres (l’ufologie).

C’est entre autres grâce aux documents obtenus de la CIA par le GSW que l’on sait aujourd’hui que le gouvernement américain a bel et bien déformé la vérité au sujet des ovnis, et cela depuis les premières vagues d’apparitions dans les années 1940s. Les intentions de celui-ci étaient de conditionner l’opinion publique, de semer le doute et le ridicule. Il utilisa pour ce faire diverses méthodes. La généralisation hâtive est une des plus efficace. Les explications plausibles d’objets non-identifiés ne manquent pas : conditions atmosphériques inhabituelles, météorites, avions, ballons-sondes, etc.

Pourquoi font-ils ça ? l’hypothèse la plus plausible est à mon avis celle d’une manipulation au long cours, comme les services secrets savent très bien en faire – ils ont tout le personnel et les conseillers scientifiques qu’il leur faut pour cela – dont l’objectif est de décrédibiliser l’idée de présence extraterrestre.

Le nom de cette espèce d’aéronef (le TR3B) a justement été utilisé pour discréditer la vague belge en 1989 et 1992

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×