Generateur hho fait maison

Fabrication d'un HHO
Dans l'eau se trouve une énergie inépuisable et gratuite !

 

Nous nous rappelons peut être pas tous de l'expérience de physique appliqué sur l'électrolyse de l'eau ?

Un HHO est une électrolyse non-conventionnelle,
qui diffère de celle apprise à l'école...

Il existe bien sur des différences avec ce qu'on nous montre a l'école, par exemple, la distance entre les électrode, ou la surface des électrodes, ou encore la séparation de l'hydrogène à l'oxygène... En notre prof différenciait les gaz en mettant 1 tube à essai au dessus de chaque électrodes (Le - : anode et le + : cathode), ainsi il pouvait récupérer après plusieurs minutes de l'hydrogène sur une et de l'oxygène sur l'autre.
Lorsqu'un petit malin posait une question sur le rendement, le prof répondait que ce n'était pas intéressant, le rendement était soit disant médiocre... Pourquoi nous avoir caché ceci ? (Hein, les lobbyistes du pétrole, pourquoi ?) Nous pouvons constater par expérience qu'en augmentant la taille des électrodes et en les rapprochant à 1 mm, on obtient un bien meilleur rendement !
La nature du courant utilisé est elle aussi très importante pour le rendement.
Mais il y a aussi l'eau du bain ! En remplaçant la dose de bicarbonate de sodium par de l'argent colloïdale !! Le rendement augmente encore !!
Il existe deux façons d'alimenter un générateur HHO :

Vous pouvez l’alimenter en courant continu de manière directe ou par l’intermédiaire d’un modulateur. Vous pouvez alimenter tous les types de générateurs de façon directe ou avec modulateur.

#1 Directe :

Directe comme directe….. lorsque vous tournez la clef de contact, le simple courant continu de la batterie injecté directement dans les électrodes du générateur.
C’est la façon la plus simple d’alimenter un générateur, très facile et rapide à réaliser. Une électrode est connectée à la borne négative de la batterie ou à toute prise de masse disponible, L’autre électrode est connectée à un fusible qui protège le circuit électrique du véhicule puis à la borne positive de la batterie, mais pas directement, il faut choisir une source de courant qui n’est alimentée que lorsque le contact est enclenché en position de marche normale du véhicule.
Quand vous mettez votre moteur en route, la production de HHO commence immédiatement, et quand vous coupez le contact elle s’arrête tout aussi immédiatement.
Simple non ?
#2 Modulateur :
Encore une fois la terminologie est anglosaxone : Pulse Width Modulator ou PWM, en français : modulateur de fréquence d’alimentation.

Cette méthode utilise le même branchement, mais, un modulateur est rajouté sur l’alimentation. Ce modulateur ( PWM : Pulse Width Modulator ) pulse le courant à une fréquence que vous déterminez ET limite l’ampérage à la valeur que vous décidez.

 

Pulse Width Modulator pour Generateur hho

En fait le modulateur « coupe et remet le courant » à une fréquence élevée. C’est comme appuyer sur le bouton on puis off puis on puis off puis on etc…
Ou si vous préferrez : jour, nuit, jour, nuit, jour, nuit etc… ( Christian Clavier dans « Les Visiteurs » )
ATTENTION !!! Si vous investissez dans un PWM, choisissez toujours un modèle avec le controlleur à écran. Sans controleur c’est franchement moins pratique.

Vous pouvez voir quelques modèles ici :
Pulse Width Modulator chez Marchlabs
Ou sur www.eBay.com aux USA en tapant : PWM PULSE WIDTH MODULATOR 55A HHO HYDROGEN GENERATOR


 suite page 2 :  Moteur à Eau & Générateur HHO Un Jeu d'Enfant!


 

32 votes. Moyenne 3.25 sur 5.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site