Générateur et disque Searl

John SEARL né le 2 mai 1932 à Wantage en Angleterre
Ce dossier compile différentes informations glanées sur le web ou dans différentes petites revues ( Electric Space Craft Journal n°1 et entretient avec John Searl dans ESJ n° et New Energy technologie n° ) sur le générateur inventé par J.R.R Searl (le SEG )

Il s'agit probablement d'une des plus importantes inventions de ce siècle et les retombées de cette découverte pourraient tout simplement révolutionner notre monde.
En effet le générateur inventé par J.Searl permet d'obtenir une source de très très haute tension à fort courant à partir d'un savant jeux d'aimants permanants.

Une des conséquence du fonctionnement de ce générateur et qu'il peut léviter.

Certaine sources prétentent que Searl c'est inspiré d'une série de 2 rêves consécutifs qu'il a commencé à faire à l'âge de 4 1/2 ans et ce pendant 6 années pour mettre au point son premier générateur.

Ce générateur devait être lancé au départ par un moteur extérieur, mais lorsqu'il atteint une sorte de "régime de croisière" , il s'auto-entretient et passe dans un mode de sur-générateur.

Cet engin n'a pas besoin d'embarquer de carburant fossiles pour fonctionner.

Filmé en 1994 à la conférence d'IFNE à Denver, John Searl décrit les fonctionnements du générateur d'Searl-Effet...
 
Il explique le système de propulsion d'ailettes de guidage d'admission avec des photos, des schémas, des détails de construction, datant des années 60.
 
John Searl est l'une des figures les plus controversées dans la recherche anti-gravité, mais depuis son travail commencé dans les années 40, il est devenu "le père d'anti-gravité moderne". 


Source:
http://video.google.fr/videoplay?docid=-8635897559220353909&q=searl

Le principe du générateur de Searl

Le générateur et le disque de Searl

Les résultats des tests russes

Le générateur de Searl revu par Jean-Louis Naudin

LES SOLUTIONS ENERGETIQUES PROPRES TERRESTRES EXISTENT

Sources

Pour avoir plus d'informations sur Searl et ses inventions, contactez ICI moumra notre spécialiste OVNI007 sur le sujet de l'antigravité !
John R. Searl était ingénieur électricien, employé par la Midland Electricity Board lorsqu'il construisit un ensemble de disques rotatifs afin de générer et faire tourner une charge électrique. Son appareil consistait en un « disc rotor » segmenté, que l'on mettait en rotation à grande vitesse à travers des électro-aimants situés dans sa périphérie. Les électro-aimants, énergétisés par le rotor, étaient censés accélérer la force électro-motrice. C'est en 195Y, que Searl et un ami testèrent le générateur mesurant environ trois pieds de diamètre (un mètre), pour la première fois à l'extérieur. Au début du test, le générateur produisit la puissance électrique attendue, mais à un voltage anormalement élevé. Très vite, le million de volts fut dépassé, produisant un crépitement et une odeur d'ozone. Pour citer Searl : " Une fois que la machine a dépassé un certain seuil de potentiel, l'énergie à la sortie excédait l'énergie d'entrée. A partir de ce moment là production d'énergie semblait virtuellement sans limites. " Ensuite, quelque chose de vraiment spectaculaire se produisit. Au fur et à mesure que le générateur continuait d'augmenter en potentiel, il se souleva du sol et se détacha de ses montures d'arrimage et du moteur. Il se mit à flotter en l'air en tournant de plus en plus vite. Tout autour du générateur, l'air était devenu rose fluorescent tant l'ionisation qu'il produisait était importante. Dans les parages, des récepteurs radio se mirent à fonctionner spontanément à cause de l'induction électro-magnétique. Ensuite, l'appareil accéléra et disparut dans l'espace et ne fut jamais revu. Au cours de ses expériences suivantes, Searl monta ses turbines, qui mesuraient trente pieds de diamètre (dix mètres), plus fermement dans le sol.

Mais, celles-ci s'arrachaient encore à la terre, emportant avec leurs fondations. Elles semblaient produire une puissante force d'anti-gravité et d'après le cratère de forme hémisphérique laissé dans le sol, il fut déduit que cette force opérait sur une sphère dont le générateur était le centre. Searl venait de " trébucher " sur d'extraordinaires phénomènes associés avec le mouvement du vortex. Il fut l'un des nombreux inventeurs qui découvrirent un moyen de générer de l'énergie gratuite et sans limites ainsi qu'une force d'anti-gravité, simplement en montant des systèmes rotatifs. 


 

2 votes. Moyenne 4.50 sur 5.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site