FREE . ENERGIE TACHYON

L'énergie des tachyons est aussi appelée, selon les sources, énergie libre, énergie du vide, énergie du point zéro : il s'agirait d'un "champ électromagnétique" présent dans tout l'espace et donc porteur d'une énergie universelle.

Nikola TESLA (1856-1943)

 
Prix Nobel, auteur de centaines d'inventions et de brevets (brevets US) traitant de nouvelles méthodes de conversion de l'énergie, de machines électriques, d'appareils ...
Ses recherches et ses inventions (dont la fameuse bobine) sont à l'origine des moteurs et générateurs à Energie libre construits et expérimentés par des centaines d'inventeurs, chercheurs et théoriciens du monde entier.

Plusieurs machines prototypes ont été mises au point, avec des (rendements) COP (Coefficient Of Performance = rapport des puissances sortie/entrée) supérieurs à l'unité, atteignant jusqu'à 600 % !!!
Est-ce vrai ? Ce n'est pas impossible puisqu'il s'agit de systèmes ouverts, recevant de l'énergie de l'extérieur.

Ci-dessous le Motionless Electromagnetic Generator, construit et testé par J-L Naudin :
- "rendement" du générateur seul COP = 4.5
- incluant le système électronique de contrôle COP = 2.1
(clic sur l'image pour voir les plans et les résultats d'essais) :

Quels sont les principes ? Pourquoi n'y a-t-il pas d'applications ? ...
A ce propos, consultez les sites indiqués ci-dessous dans les liens et, si vous avez des connaissances ou des informations sur ce sujet,
... faites nous-en part dans le Forum !

Je vous propose un résumé des questions sur cette énergie, à partir des informations disponibles dans les liens :

de quoi s'agit-il ?
comment la transformer ?

(extraits du site : http://membres.lycos.fr/quanthomme/MG_Energietachyon.htm)

 

L’espace est certainement rempli par un champ d’énergie dont la concentration est extrêmement élevée.

Dans son discours d’ouverture du congrès de Hanovre, en 1980, le Pr. Eberhard Hamer dit que des scientifiques Japonais, Américains et Européens estiment sa tension à plus de 800 millions de volts par cm3. Ce champ n’appartient pas au spectre des ondes électromagnétiques, on le nomme champ de tachyon ou mer de neutrinos.

 

Il n’y a probablement qu’une petite partie des tachyons qui voyagent à une vitesse supérieure à celle de la lumière. La majorité d’entre eux reste relativement stationnaire, on les appelle bradyons. En raison de leur comportement oscillatoire (tremblotement comme dit Seike), ils ont une énergie énorme. Toute matière baigne dans un champ d’énergie extrêmement dense que nous ne pouvons percevoir. Voilà qui peut expliquer les résultats qui se produisent dans les expériences de photos Kirlian. 

La photo Kirlian permet d’obtenir une image sur plaque sensible de toute matière biologique vivante, selon l'exemple suivant. On expose en général pendant huit heures une feuille fraîchement cueillie. Si l’on coupe un petit morceau de feuille avant de prendre la photo, l’image de la feuille demeure complète, partie manquante comprise. L’espace doit donc posséder des caractéristiques qui lui permettent de retenir l’impression de la matière qui y était précédemment contenue (au moins pendant plusieurs heures). C’est le concept de champ de bradyons au repos, mais doté d’une importante énergie qui peut expliquer ce phénomène Kirlian.

 

L’accélération gravitationnelle peut être expliquée par des tachyons s’entrecroisant dans l’espace. L’effet de bouclier produit par la proximité d’une masse a pour résultat l’accélération d’une seconde masse vers une précédente, et vice versa.

Il semble que les technologies et leurs applications avancent, en ce moment, dans le domaine de l'énergie libre. Voici la copie d'un communiqué paru dans la rubrique "Nouvelles" du site Quant'Homme, en date du 29 mars 2002 :

L'énergie du Point Zéro : de quoi s'agit-il ? 

(extraits du site http://users.skynet.be/kurtgode/suj_1.htm)

 

L'énergie du point zéro : ou plutôt les champs du point zéro respectant les invariants de Lorentz.

Ce sont des champs "résiduels" d'énergie, fluctuant autour d'une valeur moyenne nulle (même au zéro absolu) et présents dans tout espace, même vide de matière ou de rayonnement. Ils forment ce que certains appellent des "potentiels scalaires" dont le niveau d'énergie a comme valeur zéro (par défaut); ce niveau peut cependant énormément varier en positif ou en négatif .

 

Ils ont été initialement "découverts" suite aux hypothèses de base de la théorie quantique, théorie qui implique obligatoirement leur existence. 

Cette énergie est à l'origine de phénomènes bien réels et mesurables, tels que les forces de Van Der Waals, l'effet Lamb, l'effet Casimir, ainsi que le phénomène de sonoluminescence.

Certains auteurs ont essayé de chiffrer la densité d'énergie volumique de ces champs; tenant compte des contraintes imposées par la théorie, ils arrivent à des densités proprement astronomiques : de l'ordre de 1092 joules/m3 !

 

<je traduis : ce qui correspond à des milliards de milliards … (etc., ça ne tient pas dans cette page) de fois l'énergie volumique du gaz domestique qui alimente la chaudière de votre appartement> 

Transformation de l'énergie tachyon

 

(extraits du site : http://membres.lycos.fr/quanthomme/MG_Energietachyon.htm) 

Selon les connaissances actuelles, il semble que l'on puisse transformer l’énergie tachyon en d’autres formes d’énergie; voici diverses voies :

 

1. Le champ de tachyon qui détermine la vitesse de la lumière et l’accélération gravitationnelle est capable de traverser n’importe quelle masse, mais cède à celle-ci par l’effet de freinage, une partie de son énergie. Par exemple, en traversant la Terre, le champ de tachyon perdrait à peu près 4 % de son énergie, ce qui entraînerait un échauffement de la masse terrestre (géothermie). 

3. Des variations de tension extrêmement rapides arracheraient de l’énergie au champ de tachyons. Un moteur se base sur ce principe : celui de Gray. (voir aussi Kromrey)

 

4. La marge qui sépare les ondes électromagnétiques des champs de tachyons semble réduite par les ondes stationnaires et certains types de modulations. C’est sur ce principe que Nikola Tesla a fait ses recherches, il y a plus de 100 ans.  Récemment son principe a été développé sous forme de canon Tesla, où les ondes électromagnétiques prennent la forme de faisceau laser, captant une énergie supplémentaire provenant du champ de tachyons. En 1889 Tesla avait dirigé son canon sur une plaque éloignée, allumant plus de lampes que ne l’aurait fait l’énergie entrant dans ce canon. 

5. En culbutant brutalement le plan d’un système giratoire, il est possible d’extraire de l’énergie du champ de tachyons. L’accélération qui en résulte conduirait soit à des effets antigravitationnels, soit à l’obtention d'un courant électrique, ou bien aux deux à la fois. Ces systèmes sont connus sous le nom de disque de Faraday (un aimant en rotation) et de "pivot " de Laithwaite (gyroscope mécanique tournant à la périphérie d’un gyroscope central). (Voir N-Machine de De Palma et le disque flottant de l’anglais Searl).

 

8. Il existe une sorte de conversion d’énergie tachyon en chaleur qui affecte particulièrement les organismes biologiques, y compris ceux des humains. C’est le cas des espaces entourés de membranes conductrices. (Voir W. Reich et F. A. Popp, biophysicien allemand et le "Condensateur humain" du Dr Nieper).

" ...

PRODUCTION DU MEG (*) PREVUE POUR 2003

(*) Motionless Electromagnetic Generator
D'après le texte de Bill Morgan publié le 28/03/2002, le MEG est probablement le premier appareil à énergie libre de l'histoire qui sera disponible dans le commerce d'ici environ un an.
La machine produira de l'électricité gratuite à partir du vide, pendant toute sa durée de vie et ce pendant longtemps puisque le MEG n'a pas de parties en mouvement.
L'appareil possède des aimants puissants, des bobines et un dispositif de contrôle électronique.
Le MEG fournit de l'énergie électrique en captant les ondes électromagnétiques longitudinales qui existent abondamment et pratiquement à l'infini dans le vide de l'espace. Cet océan d'énergie qui imprègne toute chose est parfois dénommé énergie du point zéro (ZPE), puisqu'il subsiste même à une température au zéro absolu.

..."

Les fondements scientifiques de cette application sont présentés dans un article paru dans Foundations of Physics Letters, Vol. 14., No. 1, 2001 , " EXPLANATION OF THE MOTIONLESS ELECTROMAGNETIC GENERATOR WITH 0(3) ELECTRODYNAMICS", que vous pouvez consulter à l'adresse :
http://cheniere.nii.net/references/found%20phys%20letters/no%201%202001/index.html


°°° Nous sommes en 2010. Le MEG n'a toujours pas été produit, mais Tom Bearden continue sa mise au point °°°
------------------------------------------------------------------------------------------- 

Liens :

L'énergie des tachyons, les moteurs à énergie libre... (Quant'Homme
 QUANTH
 
L'Energie du Point Zéro (adam&evq
 ZPE
 
Nouvelle théorie physique au Département américain de l'Energie 
 AIAS
 
Energie libre et nouveaux systèmes de propulsion
(Jean-Louis Naudin) 
 JLN Labs
 
AES : société française créée pour développer et commercialiser la technologie de l'énergie libre 
 AES
 
Groupe de discussion de J-L Naudin (> 3000 membres)
 JLN Group
 
Groupe de discussion sur le générateur électromagnétique sans mouvement (image ci-dessus)
 MEG_builders Group

----------------------------------------------------------------------------------

MISE A JOUR LE : 06/12/2010

2 votes. Moyenne 4.50 sur 5.

Commentaires (1)

1. Serge DIAZ (site web) 26/05/2015

Bonjour
savez vous ou je pourrais acheter un appareille a tachyonisé ?
merci

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site