OVNI : DES CHRONAUTHES !

OVNI : l’hypothèse des chronautes

Le mystère des O.V.N.I est une réalité que l’on ne peut plus se permettre de confondre avec un phénomène de mode tel qu’il le fût très certainement durant les années soixante, période durant laquelle, les premiers films traitant d’utopiques invasion martiennes, en parallèle avec l’apparition des nouvelles technologies robotiques et la conquête de l’espace, montèrent à la tête de toute une génération assoiffée de sensations fortes. A cette époque, il suffisait d’inventer une quelconque histoire de petits hommes verts et autre contact extra-terrestre pour s’afficher dans la presse et la radio. Maintenant, la société actuelle juge très différemment les témoins d’O.V.N.I, les prenant tour à tour, pour des illuminés, des ahuris, des victimes d’hallucinations. Bref, s’il fut un temps où le simple fait de raconter une expérience en relation avec l’ufologie nous donnait une certaine fierté, il en est tout autrement de nos jours, où chaque témoins sait pertinemment qu’il sera mis instantanément en marge de la société s’il dévoile le moindre indice de ses observations. Chacun, de nos jours, en est conscient. Alors pourquoi, malgré le risque de se voir qualifié d’idiot et d’illuminé, certaines personnes anonymes, dont la vie privée et souvent professionnelle va être chamboulée, parfois même détruite, n’y tiennent plus et parlent de leur témoignage ? Ont-ils inventé une histoire pour se détruire socialement ? Ou ont-il vu quelque chose de si incroyable, de tellement lourd à supporter psychologiquement qu’il ne peuvent garder cela pour eux seuls et qu’ils éprouvent un terrible besoin de se libérer en parlant de leur expérience à d’autres. Quitte à passer pour un fou. Cela est, je pense, une des principale raisons pour comprendre que la plupart des témoignages sont d’une véracité à toute épreuve. En conclusion, les O.V.N.I existent bel et bien. Reste à savoir d’où ils viennent, qui ils sont, et ce qu’ils veulent.

A chaque témoignage, les premières hypothèses que l’ont fournit pour expliquer le phénomène sont, pour commencer, trop cartésiennes. Le fait, pour la plupart de nos concitoyens, de se retrouver face à un phénomène inexplicable et surnaturel, chamboule leur univers tout tracer de logique et les pousse à trouver coûte que coûte, une solution, aussi illogique soit-elle, afin de sauver leur équilibre, à la manière d’un noyer se raccrochant désespérément à une bouée. Et les scientifique n’échappent pas à la règle. On a tout entendu, et son contraire pour expliquer les apparitions d’O.V.N.I. Les ballons sondes, la lune, les laser de discothèques, les feux-follets, les hallucinations collectives, la fatigue, bref, tout un éventail d’explications qui se contredise toutes l’une avec l’autre. Sans compter que tout cela tend à prendre les témoins pour de francs imbéciles. Comment confondre la lune où un ballon-sonde avec certaines lumières décrivant des zigzags et poursuivant parfois les témoins ? La seul explication logique que semble adopter en grande majorité scientifiques, chercheurs et concitoyens, reste celle des extra-terrestres. Venus a bord de vaisseaux géants, lumineux, apparaissant même depuis l’aube de l’humanité dans d’étranges combinaisons, ces habitants de planètes lointaines ont franchi des années lumières pour venir nous rendre visite, et nous ont, aux dires de la plupart des spécialistes, créés sur terre pour nous observer. Ainsi donc nous serions leur descendants. Hors, les questions n’en demeure pas moins nombreuses. En effet, si une éventuelle race d’origine extra-terrestre, vient nous visiter, depuis très longtemps si l’on veut bien en croire les écrit bibliques et autres témoignages inscrits depuis que l’homme sait graver la pierre, il n’en reste pas moins que leurs desseins demeurent pour nous, terriens, d’un flou total. Pourquoi diable, ces créatures venus de très loin, nous observent –t-elles sans nous contacter directement, maintenant que notre civilisation ne doute plus de leur existence ? Que cherchent-ils ? Que veulent-ils ? D’ou viennent-ils ? Le problème reste toujours le même. Chaque réponse contredit une autre explication, et ainsi de suite. Exemple : Ces E.T nous observent depuis la nuit des temps, nous espionnent. Ils ne veulent pas nous contacter car, soit ils nous craignent, soit ils pensent que nous ne sommes pas assez évolués pour eux. L’illogique même de ces réponses peut nous laisser perplexe. Inévitablement, leur civilisation doit être d’une colossale avance sur nous pour se permettre de voyager au travers l’immensité de l’espace. Que peut craindre alors une race supérieur à nous de milliers d’années ? Et depuis les milliers d’années qu’ils nous observent, je pense qu’ils doivent commencer à bien nous connaître ! Alors pourquoi cet éternelle silence ? Qu’est-ce qui les empêche de venir nous dire : « Nous venons d’Andromède et nous vous observons pour une étude biologique ! ». Autre question. Les rares apparitions d’occupants de ces vaisseaux sont tous, sans exception de forme humanoïde. Hors imaginez quel fantastique hasard cela serait. Quelque part dans l’immensité de l’univers, il existe sans conteste d’autre formes de vies. Hors, rien que sur terre, dont la vie s’est développée suivant le schéma de notre monde, la terre, sa composition solide et gazeuse, sa distance par rapport au soleil, sa force d’attraction, bref tout une somme de facteurs qui font que l’animal a une tête avec des yeux, des oreilles, une bouche, qu’il a des membres pour se mouvoir sous une certaine condition d’apesanteur, dans un milieu de tel nature, sous un rayonnement solaire de telle intensité, rien que sur cette terre donc, la forme des créatures vivantes à évolué considérablement de telle manière que la forme humanoïde n’est qu’une infime partie du cheptel terrien. Entre les sauriens qui ont vécus en maîtres il y a des millions d’années, les reptiles, les oiseaux, les poissons, les insectes, nous humanoïde, et tout cela sur un monde dont les facteurs actifs entrant dans l’évolution biologiques ont joué de manière primordial, la terre a connu une multitude de forme de vies. Cela signifie que s’il existe ailleurs dans l’espace une forme de vie humanoïde, il faut que le monde qui l’abrite soit identique en tout point avec la terre. Même composition gazeuse, même attraction, même éloignement de son étoile que la terre avec le soleil, même évolution biologique ( rappelons que si les dinosaures n’avaient pas été décimés par un cataclysme planétaire, ils seraient toujours là et pas nous !). Les chances pour que cela se présente sont très minces. Malgré tout, imaginons tout de même que ce monde existe et que la vie se soit développée comme sur terre. Quel incroyable hasard que cette race identique à la notre, ait d’une part l’envie de voyager dans l’espace, d’autre part une technologie avancée pour pouvoir le faire. Soit, admettons qu’ils le fassent ! Au travers des insondables distances qui nous séparent d’eux, ils nous découvrent ! Cela reviendrait presque à retrouver le diamant d’une bague que l’on aurait égaré dans l’océan pacifique, autrement dit une autre incroyable chance. Personnellement et en toute logique, cela fait une trop grande accumulation de hasards et de chances pour que cela puisse s’avérer possible. Dernier problème qui se pose. Le temps ne semble pas d’avoir d’emprise sur eux car des textes très anciens vieux de plusieurs milliers d’années, nous parlaient déjà de chariots de feu descendus du ciel, sans omettre ces bas-reliefs Incas représentent depuis l’aube des temps, des êtres étranges et casqués. Nous, terriens, avons considérablement évolué, tandis qu’eux restent toujours égaux à eux même de par leurs manières d’apparaître.

Une autre explication quand à elle mériterait une étude plus sérieuse et mieux approfondie concernant ces phénomènes aériens et ces apparitions célestes. Celle des voyageurs du temps. Certes, le thème prête à sourire car bon nombre de nos contemporains se sont déjà chargés d’exploiter cette théorie pour de nombreux recueils de science-fiction. Hors, si l’on se donnait la peine de travailler plus en profondeur cette étude, on pourrait remarquer avec quelle évidence et quelle logique elle s’appliquerait non seulement a tout les phénomènes O.V.N.I, mais aussi aux différents mystères inexpliqués jusqu’à maintenant de l’histoire de la terre. Pour cela, il suffit simplement de pense avec logique.
Notre civilisation évolue à une vitesse vertigineuse en suivant une courbe exponentielle. Autrement dit, s’il a fallu des milliers d’années pour inventer le feu, il ne nous faut plus que quelques années pour mettre au point des inventions révolutionnaires. Chaque invention permet d’en inventer une autre qui elle même débouchera sur une autre découverte et ainsi de suite…Si l’on croisait par magie un habitant du XX° siècle et que vous lui parliez de voyage dans l’espace, il vous aurait prit pour un illuminé. Autrement dit, pour la plupart des homme présent de nos jours, il est quasiment impossible d’imaginer un vaisseaux pouvant voyager dans le temps. Hors, la logique veut que si rien n’entrave l’évolution humaine, ( cataclysme planétaire), nos descendants finiront, tôt ou tard, par trouver le moyen de se déplacer à des vitesses sub-luminiques, ou encore de se téléporter sans problème d’un bout à l’autre de l’univers. Cela est aussi évident que de sortir, à un moment ou un autre d’un tunnel dans lequel on vient de pénétrer. Imaginons un instant que, suite à un de ces déplacement rapide, nos descendants découvre par accident, la possibilité de rebrousser le temps. Quelle incroyable découverte ! Incroyable, mais effroyable aussi ! Incroyable car elle permettrait dès lors de connaître l’histoire réelle de la terre et ses mystères. La disparition des dinosaures, la naissance du Christ, le pouvoir fantastique d’être les témoins directs des grands événements qui ont façonnés notre civilisation. Effroyable aussi car le fait de retourner dans le passer impliquerais une interdiction absolue, une loi implacable à ne jamais transgresser. Celle de ne jamais provoquer d’inter- actions dans le passé, sous peine de faire voler en éclat l’ existence même de l’univers. L’explication est aussi logique que simple. Admettons qu’un voyageur temporel, appelons- le un chronaute, aille dans le passé et tue par inadvertance son père lorsqu’il était jeune enfant. Le père ne peut pas avoir d’enfant, donc le chronaute n’existe pas. S’il n’existe pas, il ne peut donc aller dans le passer et ne tue donc pas son père. Son père existe donc et a un enfant, qui n’est autre que le chronaute qui voyage donc dans le temps et tue son père….Et ainsi de suite. Il se passe un blocage temporel. Hors, un blocage du temps, une boucle , signifie que le continuum de l’espace- temps, la matière première, le ciment de notre univers, éclate comme un ballon. L’univers peut être comparé à un ballon de baudruche dont l’intérieur représenterait les trois dimensions de l’univers. La paroi de ce ballon représente le temps. Si un seul trou transperce cette paroi, l’univers éclate et disparaît tout simplement .

Revenons- en à nos O.V.N.I. L’existence des chronautes, nos descendants directs qui existerons dans quelques dizaines de siècles, pourrait aisément répondre toutes les questions que l’on se pose au sujet de ces mystérieux objets volants lumineux. Le fait que le temps n’est aucune emprise sur eux, serait due au simple fait que pour un même chronaute, sauter les époques, quelques siècles en quelques bons d’une minutes serait faisable. Pour lui, cela n’aurait duré que le temps d’un déplacement, pour nous, seul les écrits nous traduiraient aux travers de témoignages espacés de plusieurs siècles, l’apparition d’objets étranges tous identiques. Chariots de feu, serpents lumineux a l’origine de certains dieux Incas ou encore les témoignages encore présents de nos jours. Leur forme humanoïde deviendrait aussi d’une évidence absolue étant donné qu’ils sont humains. Quand au fait qu’ils n’entre jamais en contact avec nous, l’obéissance stricte à la fameuse interdiction absolue d’intervenir dans le passé sous peine de détruire l’avenir de l’univers même serait la plus logique des explications. Certains dessins Incas, certains textes anciens, certaines apparitions, étranges par leur contextes ainsi que par leur nature, deviennent d’une lucidité limpide si l’on se reporte à l’explication des chronautes.

L’origine de l’humanité même ne serait-elle pas issue de la rencontre accidentelle d’un de nos descendants, un chronaute, avec une peuplade des époques reculées de notre histoire ? Ces fameux élohims, ces dieux venus du ciel pour se mélanger aux femmes de la terre, ne seraient-ils pas nos propres arrières- arrières petits enfants qui, découvrant au cour d’un de leur voyage que, s’ils n’interviennent pas, à l’aube de l’humanité, pour ensemencer les premières tribus humaines disséminées ça et là, d’un certain patrimoine génétique, leur propre existence est réduite au néant absolu ? Autant d’hypothèses qui s’ouvrent alors à nous, donnant par là même, une explication plus q’évidente, aux nombreuses énigmes que nous poses ces O.V.N.I.

Et l’homme de Roswell dans tout cela ? Il semble plus qu’évident que ce jour là, quelque chose s’est produit sur le sol américain. Un mystère de plus à leur actif. Hors, comment peut- on sincèrement imaginer qu’un pays tel que les U.S.A, avec les moyens qu’ils ont et leur grande expérience mondialement reconnue pour camoufler la vérité, aient put laisser échapper une telle découverte si elle s’était avérée bien réelle ? Ne pourrait-on pas penser par contre qu’un chronaute leur soit tombés entre les mains. Une telle découverte pourrait leur ouvrir des possibilités insoupçonnées jusqu’alors ! Certainement la raison pour laquelle, avec une étrange coïncidence, l’époque de l’homme de Roswell correspond avec celle d’une envolée de nouvelles inventions révolutionnaires sur le territoire américain ! Les Etats-Unis seraient alors confrontés à un fâcheux dilemme. Camoufler leur découverte qui, si elle se trouvait portée à la connaissance du monde, briserait, non seulement tout les concepts de l’histoire de l’humanité, mais provoquerait un véritable cataclysme sociologique et l’effondrement de notre société. En avons-nous vraiment besoin ? La solution finale serait de lancer une campagne d’intoxication en faisant croire, par un subtil montage dont seuls les américains en ont le secret, qu’un O.V.N.I d’origine extra- terrestre se serait écrasé chez eux et qu’ils auraient pratiqué une autopsie sur le corps d’un de ses occupants. En procédant ainsi à la divulgation de ce faux document, l’objectif est de diriger les esprits vers l’explication essentielle que les O.V.N.I sont d’origine extra- terrestre, effaçant du coup, la possibilité que certaines personnes puissent penser aux chronautes. La moitié de la population sur terre croyant déjà aux extra-terrestres, il suffirait d’un simple film volontairement égaré pour approuver cette thèse tout en faisant passer dans l’oubli celle, plus réelle, des voyageurs du temps. Ces accusations pourraient être prouvées de la manière suivante. Si un gouvernement secret américain est ou à été en contact avec les chronautes, certains connaissent donc l’avenir de notre histoire depuis l’événement de Roswell. Il savent donc déjà les événements tragiques qui vont ponctuer notre histoire. Un exemple des plus récents concerne les attentats du 11 septembre. Après étude du cas, il s’avère que de nombreux titres côté à la bourse américaine ont chuté plus d’une semaine avant le tragique jour du 11 septembre. Ce détail trop public, a été expliqué de manière trop simple. Le fameux leader aurait possédé des titres boursiers qu’il aurait fait retiré peut avant les attentats, ce qui aurait expliqué leur chute vertigineuse. Comment Ben Laden recherché par le gouvernement américain et ses services secrets, aurait pu posséder sans complexe des actions boursières ? Mon explication est toute autre. Grâce à leur contact avec les chronautes, le gouvernement américain, du moins une de ses branches secrète était au courrant de ce qu’il allait se passer le 11 septembre. Ces événements font partie intégrante de l’histoire. Hors, s’ils avaient réagis de manière à empêcher que les terroristes ne s’emparent des commandes des deux avions, l’événement n’aurait pas eu lieu. Donc les chronautes n’aurait pas pu avertir en 1947, les américains d’un événement qui n’a pas eu lieu. Donc les américain n’auraient pas eu à réagir le 11 septembre. Donc l’événement aurait eu lieu. Et le blocage temporel est là !
La boucle est entamée.

SUPOSITION

1947 : Les chronautes venus de l’année 2127 prennent contact à Roswell avec le gouvernement américain pour les avertir de la menace qui pèse sur l’humanité. Un météore classé UM666 va croiser l’orbite terrestre en 2025. Les risques de collision avec cette astéroïde sont de 100 %. Seule la science va permettre d’éviter l’impact. Pour cela, il faut que l’humanité accélère sont évolution et s’active pour la recherche scientifique. Problème ! des témoins on vu l’arrivée de ces chronautes. Hors, le monde doit ignorer la révélation faite par les visiteurs du futur. Si la nouvelle d’une catastrophe planétaire venait aux oreilles du monde, ce serait le chaos total et un éboulement complet des structures sociales. Pour camoufler cela, le projet « Blue Book » est mis en action. Faire croire aux curieux que l’origine des vaisseaux atterri à Roswell sont d’origine extra-terrestre. A renfort de films faussement égarés et récupérés par la presse, montrant la fameuse scène d’autopsie du corps E.T. En dirigeant ainsi l’attention du public dans une fausse direction, personne ne soupçonne la vérité. Le gouvernement Américain , en créant une polémique sur une potentielle arrivée d’E.T sur la base de Roswell, se mettent à l’abri des curieux. Ils ont ainsi le temps de se préparer à agir.
1960 : La course aux étoiles commence. L’homme explore l’espace. De nouvelles connaissances permettent d’avancer à grand pas en astronautique.
1980 : Les américains lancent des sondes afin d’étudier de plus près, la composition des comètes et des astéroïdes. De même, l’état américain lance le projet de bouclier continental, prétextant de ce fait un risque d’attaque nucléaire des russes.
1990 : Un projet de station spatiale nommée ISS se met en route.
2020 : La plate-forme spatiale ISS est armée de missiles a haut pouvoir de désintégration.
2025 : L’astéroïde UM666 arrive sur terre. Grâce à la station ISS armée de ses missiles, le bolide intergalactique va pouvoir être détruit. Les missiles sont lancés. UM666 est pulvérisé. Cependant, une véritable pluie météorique s’abat sur terre. La planète subit un bombardement important, provoquant ainsi une catastrophe écologique planétaire. Plusieurs millions de victimes. Seul le continent américain est presque intact grâce à son système de bouclier continental. Leur missiles interceptent les corps célestes au moment même de leur entrée dans l’atmosphère. Il connaissent les trajectoire grâce à leur informateur venus du futur.
2127 : Les USA parviennent à créer la Chronautique. Ils détiennent la possibilité technologique pour se déplacer dans le passé. Il effectue une mission en 1947, sur le site de Roswell pour avertir les hauts responsables de gouvernement du seul pays capable de faire face à ce problème à l’époque ci, les USA, de ce qu’il va se passer en 2025.

SOURCE : KARMAONE, KARMAPOLIS

2 votes. Moyenne 3.50 sur 5.

Commentaires (4)

1. Heva 20/08/2015

Bonjour,

On dirait le scenario de Terminator.........

2. kevin hubert 08/05/2012

Bonjour, théorie interressante mais comment explique tu le premier voyage des chronautes ? si la technologie necessaire pour echapper au cataclysme de 2025 implique une intervention des chronautes en 1947, il faut que la meteorite s ecrase en 2025, que l humanité s en releve, qu on invente les voyage temporels en 100 ans (ce sont les dates que tu donnes) ce qui implique la maitrise du voyage a la vitesse de la lumiere en 1 siecle dans un monde ravagé et surment en proie a une ere glacière ( soleil caché par la poussiere soulevée car l impact comme avec les dinosaures). ce paradoxe souleve un autre probleme, si la meteorite doit tomber et que les chronautes interviennent, ils changent l histoire violent la loi de respect de la ligne du temps et notre univers aurait du s effondrer si j en crois tes arguments...

3. THIERRY 26/08/2011

Salut g.brosteau belgique .
ouvre les yeux ce texte provient du site
KARMAONE, KARMAPOLIS,
c'est un copier-coller

ps :je ne peut pas ecrire les accent avec mon clavier, merci pour ta comprehentions

memme apres 15 ans tu na pas changer!

4. g.brosteau belgique 22/08/2011

interessant pour ce qui concerne les pardoxes passe- present -futur mais tres faible pour le moyen de detruire eventuelle meteorite geante.Et que de fautes d'orthographe!

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site