La Divulgation

Des OVNI survolent des sites d’armement nucléaire américains. C’est ce qu’ont déclaré en substance 7 officiers à la retraite de l’US Air Force (USAF), lors d’une conférence de presse le 27 septembre 2010 au National Press Club de Washington, retransmise sur CNN.


Elle portait essentiellement sur des observations d’OVNI au-dessus de sites d’armement nucléaire américains dans les années 1963 à 1980. Il n’y a pas de raison de penser que ces visites ne continuent pas aujourd’hui.

Dans certains cas rapportés, les OVNI avaient procédé à la désactivation de missiles nucléaires, une opération dont il reste difficile d’affirmer qu’elle fût en soi intentionnelle ou bien le résultat de radiations électromagnétiques émises par ces OVNI et dont l’intensité et la nature reste indéterminée.

Plusieurs anciens officiers de l’USAF ont témoigné durant cette conférence et notamment :

1. Robert Salas, ancien officier USAF de lancement de missiles nucléaires.
2. Dwynne Arneson, USAF Lt. Col. Ret., officier responsable de centre de communication.
3. Robert Jamison, ancien officier USAF de ciblage de missiles nucléaires.
4. Charles Halt, USAF Col. Ret., ancien commandant de base adjoint.
5. Jerome Nelson, ancien officier USAF de lancement de missiles nucléaires.
6. Patrick McDonough, ancien USAF expert géodésique sur site de missiles nucléaires.
7. Bruce Fenstermacher, ancien officier USAF de lancement de missiles nucléaires.

Pour le capitaine Salas, on parle bien ici d’objets volants non-identifiés. “Ces objets ont un fort intérêt pour nos missiles. A titre personnel, je pense qu’ils ne sont pas de la planète Terre” a-t-il déclaré.

Stephen Bassett, directeur exécutif du Paradigm Research Group (PRG) était présent à cette réunion. Il a diffusé le communiqué suivant :

“Désormais, les acteurs de la presse politique doivent aller interroger les porte-paroles du Ministère de la Défense, de l’U.S. Air Force et de la CIA, et s’adresser directement aux secrétaires Robert Gates, Michael Donley et Leon Panetta. Nous verrons si les journalistes politiques basés à Washington DC, ne sont pas inféodés à ce gouvernement ou ne pratiquent pas l’autocensure.”

A ce jour, plus d’une centaine de retraités de l’Armée américaine ont révélé le survol de sites d’armement nucléaire. Ceux-ci sont interprétés comme étant des opérations de surveillance.

Selon Robert Hastings, ceci n’est pas uniquement de l’histoire ancienne. Deux évènements récents ont été signalés : l’un à Nellis AFB, Nevada, “Area 2 Weapons Storage Area”, en 2003, et l’autre près d’une base de contrôle de lancement, à proximité de Malmstrom AFB, Montana, en 2007.

L’ancien ministre de la défense du Canada (1963-1967), Paul Hellyer (http://paulhellyerweb.com/), aujourd’hui âgé de 86 ans, la plus haute figure publique à s’être publiquement et ouvertement exprimée sur le sujet des OVNI, accrédite par ailleurs pleinement la véracité de ces témoignages. Il connaît personnellement Robert Sallas et le col. Charles Halt. Il a consacré à leurs témoignages un long chapitre dans son dernier livre : “Light at the End of the Tunnel. A Survival Plan for the Human Species” (Lumière au bout du tunnel. Un plan de survie pour l’espèce humaine).

source : neotrouve.com

http://www.neotrouve.com/?p=981


Divulgation : La Grande-Bretagne sort ses dossiers sur les Ovnis

Ce jeudi en Grande-Bretagne, des centaines de documents à propos d’objets volants non identifiés (Ovni) ont été révélés par les archives nationales. Des observations mystérieuses dans le ciel britannique ont été recensées entre les années 1995 et 2003. Ces documents étaient, jusqu’à ce jour, classés secret.

 
Eisenhower et Churchill : Ils tiennent le secret par peur d’une « panique massive »

On y trouve notamment une lettre de l’ex-premier ministre britannique, Winston Churchill. Dans celle-ci, il ordonne le secret pendant 50 ans à propos d’une rencontre entre un Ovni et un bombardier de la Royal Air Force (RAF) durant la seconde guerre mondiale. «Cet événement devrait être immédiatement classé secret défense car cela provoquerait une panique massive parmi la population et réduirait à néant la croyance dans l’Eglise», a expliqué Churchill au président américain Eisenhower d’après un témoin. L’équipage de l’avion a photographié l’Ovni à proximité des côtes anglaises au moment où il «planait sans bruit» à côté de lui.

Le rédacteur de cette lettre assure que son grand-père aurait assisté à une réunion extraordinaire entre le Premier ministre Winston Chruchill et le président des Etats-Unis Dwight Eisenhower peu après l’incident. Les deux hommes auraient décidé de classer cette affaire «secret défense» : «Cet événement doit être immédiatement classé car il créerait une panique générale parmi la population –et risquerait de détruire la croyance en l’église», aurait déclaré le chef du gouvernement britannique

D’autres cas étranges

Des croquis, dessins, lettres et témoignages ont été dévoilés, révélant de nombreuses apparitions étranges, explicables ou non.

Un vaisseau spatial extra-terrestre mesurant 20 fois la taille d’un terrain de football a été signalé à l’armée par un homme l’ayant vu stationner au dessus de l’aéroport de Manchester, en janvier 1995. Ce même jour, l’OVNI avait été repéré dans les airs par un pilote britannique d’un Boeing 737, qui avait faillit entre en collision avec lui.

Une autre note datée de 1997 relate des phénomènes acoustiques étranges «sonic booms», ainsi qu’un accident d’avion dans le nord de l’Angleterre, pour lequel aucune épave n’a été retrouvée.

Un «ovni noir triangulaire» aurait été vu au-dessus du domicile du ministre de l’Intérieur d’un «cabinet fantôme» dans le Kent à la fin des années 1990.

La plupart du temps, les observations d’Ovnis sont explicables par des phénomènes naturels tels que l’entrée d’une météorite dans l’atmosphère. Cependant, 5% des documents examinés officiellement par des agences gouvernementales dans le monde entier restent sans explication.

http://www.20minutes.fr/article/587493/monde-la-grande-bretagne-sort-ses-dossiers-sur-les-ovnis

http://www.parismatch.com/Actu-Match/Monde/Actu/Churchill-cachait-des-OVNI-aux-Anglais-204588/

source : neotrouve.com
http://www.neotrouve.com/?p=825


Divulgation : un parlementaire européen veut ouvrir les archives “X files”

Un parlementaire européen italien a appelé les gouvernements des pays de l’U.E à dévoiler leurs secrets d’états sur les OVNI, affirmant que les gens ont besoin de savoir la vérité sur les rencontres du troisième type.
Un membre du Parlement Européen d’origine italienne, Mario Borghezio, a déclaré que l’Union Européenne devait posséder ses propres archives ‘X Files’  que chacun pourrait consulter à propos des OVNI, notamment les informations rassemblées par les militaires. Ouvrir ces fichiers n’est pas une première. L’année dernière, plus de 4000 pages ont ainsi été publiées en ligne en Angleterre sur plus de 800 supposées rencontres avec des aliens à travers les années 80 et 90. Durant ces trois dernières années, le ministère de la Défense britannique avait déjà révélé des secrets concernant les OVNI après avoir été confronté aux défenseurs du droit à la liberté d’information.M. Borghezio a également déclaré à la presse qu’il était essentiel d’établir un centre de recherche scientifique dédié à l’étude des objets volants non-identifiés. Enquêter sur le phénomène pourrait selon lui apporter énormément sur les plans scientifique et technologique. Selon le principe de transparence, d’après Mario Borghezio les états de l’Union Européenne ont pour devoir de rendre publiques et disponibles toutes les données scientifiques sur les OVNI qui seraient à l’heure actuelle partiellement ou complètement tenues secrètes. Il rechercherait actuellement le support des autres membres du parlement européen afin soutenir son projet, mais jusque là n’a récolté que 18 signatures.
http://fr.news.yahoo.com/55/20100710/tod-un-dput-europen-voudrait-rendre-publ-17baed7.html


source : neotrouve.com
http://www.neotrouve.com/?p=803


Divulgation : Bresil, les apparitions d’OVNI seront désormais enregistrées officiellement

L’apparition d’ovnis dans l’espace aérien brésilien sera dorénavant enregistrée officiellement par le commandement de l’armée de l’air, selon un décret publié dans le Journal Officiel de l’Union.

Ce décret incite les pilotes d’avions civils et militaires, et les contrôleurs du trafic aérien national, à relater au commandement de la Défense aérospatiale à Brasilia leurs récits et à livrer les preuves documentaires sur des “soucoupes volantes” et autres apparitions “extraterrestres”. Le matériel photographié ou filmé dans l’immensité du ciel brésilien sera catalogué et mis aux archives au Centre de documentation historique de l’armée de l’air, à Campos dos Afonsos, dans la zone ouest de l’Etat de Rio de Janeiro. Il pourra être consulté par des chercheurs et autres personnes intéressées par ces phénomènes.

Le décret, daté du 9 août et publié hier, est signé par le commandant de l’armée de l’air, Juniti Saito. Ce dernier précise que les militaires se contenteront d’enregistrer les faits sur un formulaire spécial. “Le commandement de l’aéronautique ne dispose pas de structure spécialisée pour faire des recherches scientifiques sur ces phénomènes aériens et se limitera à enregistrer les faits”, souligne l’armée de l’air dans un communiqué officiel envoyé au quotidien O Dia et publié aujourd’hui.

Un aiguilleur du ciel militaire qui travaille à Rio a indiqué à O Dia qu’”il existait des récits de ministres et même d’un président ayant vu un Ovni”.

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2010/08/11/97001-20100811FILWWW00438-bresilovnis-apparitions-enregistrees.php

source : neotrouve.com
http://www.neotrouve.com/?p=850


Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×