les crop circles ( p.4.)

Il n'y a de meilleur moyen que celui-ci pour nous dire que la particule créée est magnétique. Le plus gros c'est l'aimant, le plus éloigné, la particule. (3D)

Cette représentation nous indique que la particule provisoire est magnétique.
L'anneau extérieur "dentelé" de demi cercles représente des aimants.
Les demi-cercles "ronds" représentent la particule qui crée dans l'espace un flot d'électrons se déplaçant dans le vide. (Un arc électrique si vous voulez, un courant électrique continu de grande intensité circulant dans le vide.)

Notez que la particule est représentée comme un demi-cercle plein. Cela est dû au fait que ce n'est seulement qu'un ensemble existant temporairement. Noter l'extrême importance de la particule qui est dessinée plus grande et très proche des aimants qui sont plus petits. Au contraire; elle est dessinée plus petite quand elle s'approche du champ magnétique le plus intense. Cela peut signifier simplement que la particule provisoire est magnétique et qu'elle est repoussée par un champ magnétique.

Le "beignet" central montre l'ampérage important du courant électrique continu qui circule dans le vide de haut en bas dans cette représentation.

Le grand cercle général de couleur "blanchâtre" représente le vide nécessaire pour que la particule soit créée.

Mais pourquoi se donner la peine de créer une telle particule en premier lieu ?
Très simple, pour qu'elle puisse être magnétiquement repoussée avant qu'elle ne se désagrège; faisant appel de ce fait à la loi de Newton relative à l'action - réaction. Autorisant ainsi un refoulement magnétique orienté de haut en bas par rapport à cette particule provisoire, qui par conséquent transmet une répulsion magnétique au corps/masse de l'aimant et de tout ce qui y est attaché; (comme l'engin sur lequel ces aimants de répulsion sont fixés) – Image au-dessus

Quelle serait la configuration idéale pour qu'un tel engin puisse repousser du mieux possible ces particules temporaires ?

D'abord il devrait être circulaire pour satisfaire au fait que ces particules créent un flux de courant continu et deuxièmement, il devrait avoir sa surface supérieure orientée "vers le bas" pour fixer les aimants répulsifs afin qu'ils repoussent au mieux la particule créée. 

Quelqu'un a-t-il déjà vu quelque chose comme cela... ? 

=================================================== 

HMMM... IMAGINER COMMENT RÉAGIR À CELUI-CI ??

Magnétron à double fréquence 

============================================    

Etape illustrée des événements.
"Comment est créée la particule temporaire " et quelques utilisations pour cette particule
   

  

‹–CECI: (Courant intermittent de fort ampérage dans le vide)

   

  

 


                                                               Entre dans cela : Le tube à vide–› 

 

 
                                              

                                                     

                    Qui créé ceci : La particule  magnétique temporaire –›

                                                                          

 

‹– Si les aimants sont orientés dans le même sens, la particule va du plus petit vers le plus grand (répulsion ou attraction) et vice versa.
Très important : Remarquez que ces aimants sont séparés.

 

 Bien sûr vous pourriez ne vouloir utiliser qu'un une seule orientation et économiser l'autre pour l'utiliser comme magnétron. Remarquez que cet aimant est continu. Il n'y a ici qu'une seule orientation. –›  

 

 

‹– Vous pourriez essayer de faire tourner le tube

  

 

 

 ======================================================

 C'est dans cette direction que la particule peut être déviée par plusieurs aimants en provoquant une poussée plus importante. C'est pratique si votre objectif est une poussée verticale. Aucune référence piézo-électrique.

"ICI"

 

==================================================

Mais si vous l'utilisez pour faire fonctionner un moteur alors le tube ci-dessus ne tournera pas, l'armature si).

"ICI"



Un moteur électrique qui utilise "des particules magnétiques" au lieu de bobines et de commutateurs ? ?
Qui n'a jamais entendu parler d'une telle chose ? ? 

 

Supposons que nous connaissions l'existence cette " particule temporaire". Comme une société qui n'utilise pas tous ses forces le ferait, en assujettissant ses membres les moins chanceux, n'emploierions nous pas cette méthodologie pour l'utiliser dans des moteurs électriques? La particule "s'appuie" sur le magnétisme pendant sa brève existence. .
Cette "poussée" peut être utilisée soit pour la propulsion ou comme dans ce cas, pour faire tourner une structure.

Vous savez maintenant où "

mettre les bornes" ". La prochaine fois, "ILS" dessineront ceci -- REPONDONS LEUR

et déclenchons le plus grand évènement de notre Histoire

==============================================

 Il n'y a pas d'autre moyen de décrire les anneaux d'aimants en forme de boule . Dans ce cas, la particule qui est créée, est petite au centre, s'élargissant quand elle se dirige vers l'extérieur.
Notez le symbole pour le vide. "Les bornes" aléatoires à l'extérieur du dispositif approprié.

‹– Regardons ici. Supposons que ce Crop Circle avec des aimants en forme de "C" aient leurs ouvertures tournées vers le bas au lieu d'être orientées vers le centre comme dessiné ci-dessus ,N'oublions pas, qu'ils sont dessinés en 3D et que le centre du cercle représente le sommet d'une structure tubulaire où un courant continu de fort ampérage circule. (La borne au centre). Maintenant, selon d'autres Crop Circles la particule provisoire inconnue sera créée à l'intérieur d'un aimant en forme de boule situé à une certaine distance du flux de courant continu. Si vous essayez de construire un tel dispositif aussi efficace que possible, vous emploieriez un maximum d'aimants en forme de boule "créateurs de particules, Exact ? La plupart de ces particules magnétiques créées, seront magnétiquement déviées et ainsi propulsées jusqu'à ce que vous essayiez de les "poussez" contre, pour rendre votre machine la plus efficace possible. – OK ? Mais la particule ne peut-elle être créée que dans le vide seulement ? Supposez- que l'anneau extérieur puisse représenter une enceinte qui ne laisse pas entrer l'atmosphère ? Comment accéder à ces bornes aléatoires à l'extérieur de cette enceinte ? Pourraient

 elles représenter peut-être "l'air",

===============================================

Numérisation de l'article du magazine "Discover" d'avril 1996.

 Je n'avais pas eu connaissance de cette découverte avant qu'elle ne soit rééditée le 

31 août 2002 par le Magazine "Discover" dans : "les Blagues du 1er avril de 1994 A 1997" 

‹–Traduction de l'article du magazine "Discover" 

Le Bigon

‹– .Albert MANQUÉ EST UN PHYSICIEN de la vieille école. "Il y a cinquante ans les physiciens pouvaient faire des expériences en utilisant du matériel acheté dans une quincaillerie," dit Manqué, qui travaille au "Centre de l'Etude des Choses Assez Minuscules de Paris". "Je préfère travailler sur une petite échelle." Son attirance pour la recherche "sur table" fut récemment payante. Lui et l'un de ses collègues du Centre ont découvert une nouvelle particule fondamentale extraordinaire. Bien que la durée de vie de cette particule soit de quelques millionièmes de secondes, elle a la taille d'une boule de bowling. Son existence, dit Manqué, pourrait probablement expliquer une foule de phénomènes mystérieux. Manqué et son collègue Jean-Xavier Zweistein ont appelé la nouvelle particule un "bigon" et affirment que sa découverte fut accidentelle. Leur recherche principale consiste dans la construction de tubes à vide de meilleure qualité afin de remplacer les microprocesseurs. "Nous sommes les seuls physiciens au monde travaillant plus ou moins sur cela," dit Manqué . Ils étaient en train de faire passer un courant de forte intensité dans l'un de leurs tubes lorsque le moniteur d'un ordinateur du bureau voisin a explosé.
.
"Nous avons pensé que c'était un accident sans aucune application immédiate,"  . ","L'ordinateur était connecté à un circuit électrique complètement indépendant, et il n'aurait pas du être affecté". Mais après avoir acheté un nouveau moniteur et refait passer le courant par le tube, le nouvel ordinateur, a lui aussi explosé. Les physiciens installèrent une caméra vidéo et répétèrent l'expérience avec les mêmes résultats explosifs. Sur l'une des images de la vidéo on voit un objet noir de la taille d'une boule de bowling qui se développe "planant" au-dessus des restes de l'ordinateur. Sur l'image suivante, elle n'apparaît plus. Les chercheurs croient que le champ électrique dans le tube à vide a d'une façon ou d'une autre changé l'état de l'énergie à l'intérieur du tube cathodique du moniteur informatique voisin. Aucun vide n'est vraiment vide – des particules "virtuelles" , la plupart d'entre elles plus petites, éclatent continuellement puis se désagrègent dans le vide. Les physiciens croient qu'ils ont accidentellement généré un champ électrique de la taille exacte qu'il fallait à l'intérieur de l'ordinateur pour produire une nouvelle particule – la création d'un bigon.

Ils ont depuis détecté des bigons dans une chambre à fumée spécialement construite - un détecteur à gaz trace le parcours des particules. "Le bigon laisse une signature unique," dit Manqué. En effet, ils pensent que la signature de la nouvelle particule peut se trouver n'importe où dans la nature. "Les bigons pourraient être responsables de la foudre en boule, des migraines, des pannes d'équipement non expliquées, des combustions humaines spontanées – et je ne sais pas, peut-être même des tremblements de terre", dit Manqué. "Un collègue archéologue ici au centre, croit qu'un bigon peut aussi avoir abattu les murs de Jéricho. Vous savez que l'on n'a jamais expliqué cette histoire, à notre satisfaction."
Y a t-il une chance pour que le bigon soit juste une invention – ou quelque ridicule "poisson d'avril", comme pratiquement tous les autres physiciens le disent ? "Les gens sont si cyniques", répond Zweinstein. La Science, il désigne les découvertes systématiques qui semblent trop merveilleuses pour être crues — et qui s'avèrent être vraies. "Des dinosaures aux pas légers, surfant sur des mollusques – est-ce que la découverte d'une particule un peu plus grande peut être aussi incroyable que cela ? Ou vous vous dites-que nous avons été nous mêmes leurrés ? Je ne le pense pas. Perspicace est le Seigneur, mais ce n'est pas un "kegler". 

Je vais décortiquer ce prétendu "poisson d'avril" point par point de la même manière dont j'ai analysé les Crop Circles, et commencer par :

"POURQUOI ONT-ILS FAIT CELA ?"

Pourquoi un magazine aussi prestigieux et influent que "Discover" a-t-il publié DEUX "Poissons d'avril" dans le même numéro ? Car il y en a DEUX.

L'autre, "les pas légers des Dinosaures" est une plaisanterie évidente. Mais ce n'est pas logique.

Mes commentaires seront en bleu.

"Le bigon laisse une signature unique"

Cette Signature ressemble beaucoup à la particule provisoire décrite dans les Crop Circles. Voyez par vous-mêmes.

"...En effet, ils pensent que la signature de la nouvelle particule peut se trouver n'importe où dans la nature. "Les bigons pourraient être responsables de la foudre en boule, des migraines, des pannes d'équipement non expliquées, des combustions humaines spontanées – et je ne sais pas, peut-être même des tremblements de terre", dit Manqué. "Un collègue archéologue ici au centre, croit qu'un bigon peut aussi avoir abattu les murs de Jéricho. Vous savez que l'on n'a jamais expliqué cette histoire, à notre satisfaction."

Voici où l'examen minutieux commence à payer. Je crois que cette partie a été rajoutée par dessus les mots originaux envoyés par les inventeurs de cette particule.

NOTE : la référence à "Dinosaure au pas léger" … CET article est dans cette même publication. Comment un rédacteur sait-il que son ou d'autres articles seront inclus dans la même édition ? (Vous pouvez vérifiez les Archives du Magazine "Discover" en ce qui concerne "tous" les articles publiés en avril 1996, voyez par vous mêmes.)

C'est l'article sur "le dinosaure au pas léger" qui devait être le "Poisson d'avril", pas l'article sur le "Bigon". Il est maintenant considéré comme "une blague du 1er avril. (Ce qu'ils ne peuvent plus nier car ils se discréditeraient)

Notez aussi les resemblances quant à la signature du "Bigon" dans la chambre à fumée et la particule provisoire décrite dans les Crop Circles.
Le rédacteur de Discover magazine :

Il y a aussi d'autres indices qui indiquent que c'est une blague : Un magnétoscope standard enregistre une bande vidéo à 30 images par seconde, beaucoup trop lentement pour capturer quoi que ce soit apparaissant pendant quelques "millionièmes de seconde" comme exposé dans l'article."

Vous avez fait une gaffe dans votre précipitation à discréditer cet article. Si un obturateur de caméra est ouvert il enregistrera ce qui apparaît ou pas dans l'objectif, même sur une très courte durée. Le choix du temps de l'obturation n'est pas nécessaire. Retournez à l'Institut des Refoulés, vous vous êtes trompé. Et à propos, mes amis ont trouvé votre GPS "perdu" dans un Crop Circle en Angleterre. Retournez-y et récupérez le.

Le rédacteur de Discover magazine :

"Et, le nom de famille de l'associé d'Albert Manqué, Zweistein, est curieusement semblable au nom d'un autre physicien particulièrement célèbre nommé Albert …"

Vous vous raccrochez à de faux espoirs

L'article ci-dessous est dans LA MÊME PUBLICATION que l'article sur le "Bigon". Lequel qualifiez-vous de "Poisson d'Avril" en 1996 ? ? ?  

Traduction du second article du magazine "Discover"
Les restes du Tyrannosaure
Le rhinocéros blanc est le plus grand mammifère galopant vivant aujourd'hui et pesant d'habitude à peu près trois tonnes. S'il devait trébucher tandis qu'il court à 16 milles par heure, il ferait un plat sur le sol avec une force de 12 tonnes et subirait probablement le résultat d'une importante bourde. Le sort du voyage d'un Tyrannosaure, pourrait être cependant beaucoup plus mauvais. Il était grossièrement deux fois aussi lourd qu'un rhinocéros blanc et il avait l'inconvénient supplémentaire d'être bipède : si un pied avançait et s'il ne pouvait pas ramener l'autre en avant assez vite, la bête se serait effondrée, car elle n'avait pas de membres avant, assez vigoureux pour amortir sa chute et protéger sa tête, située à 12 pieds de hauteur, celle ci ayant eu le temps de prendre de la vitesse avant l'impact.

Le paléontologue James Farlow et le physicien John Robinson de l'université de l'Indiana furent captivés par cette image en étudiant le squelette d'un T.rex presque complet au Musée des Rocheuses. Ils ont commencé par se demander si la bête aurait pu réchapper à une chute.

Farlow et Robinson calculèrent qu'un T.rex de 6.5-tonnes chargeant à une vitesse de 45 miles/h –(vitesse maximum calculée par des chercheurs) – aurait atterri sur son ventre avec une force de presque 80.000 livres et aurait reçu un coup sur le crâne de plus de 30.000 livres. Même si cela n'avait pas écrasé ses organes et son crâne, le T.rex aurait alors dérapé sur son ventre sur presque 50 pieds, avec le torse rattrapant finalement la tête et brisant instantanément son cou.

Les chercheurs de l'Indiana ne croient pas que le T.rex n'ait jamais atteint la vitesse de près de 45 miles/h. Leur examen du fémur d'un tyrannosaure et de l'articulation de la hanche suggère que ses os avaient seulement assez de force pour résister aux tensions normales d'une course à la vitesse d'un peu plus de 25 miles /h, correspondant approximativement à celle de Carl Lewis. Mais ils soutiennent que le T.rex, sachant que toute chute pouvait le tuer, n'aurait probablement pas osé courir à plus de 15 miles/h. "En raison de quoi, courir était une chose si dangereuse pour la bête que s'il allait simplement plus vite, il avait une plus grande "chance" de tomber"  . "Même s'il en était capable, il y avait des conséquences avec lesquelles il ne pouvait pas traiter".
Avril 1996 

Pour moi l'ordre des événements semble apparaître comme cela. Les inventeurs de particules envoient leur article. Il est reconnu comme favorisant des informations concernant les OVNIs. A ce titre, il doit donc être supprimé. Mais les inventeurs de particules exigent une reconnaissance de leur découverte. Ils parviennent donc à un compromis. L'article sera publié, ils auront leur reconnaissance en permettant en même temps aux censeurs de l'étouffer en le faisant passer comme une"plaisanterie". (Le classique "après une interdiction de fait"). j'ai vérifié le Magazine" Discover" et j'ai appris qu'ils ont fait passer "ces plaisanteries" de 1994 à 1997 seulement. Cela signifie qu'ils en avaient connaissance depuis quatre ans, et qu'ils ne se sont pas rendus compte que c'était leur magazine qui devenait une plaisanterie ? ? ? N'IMPORTE QUEL rédacteur aurait prévu cet avènement. Même un "secoué" comme moi n'aurait jamais mis en péril l'intégrité de mon magazine en publiant "des plaisanteries" comme étant la vérité.

Soyons Logique : QUELLE AUTORITÉ EST ASSEZ PUISSANTE POUR LES AVOIR VIVEMENT EXHORTE A PROCEDER COMME CELA ? ?
En tout cas, il doit y avoir des ****** de personnages qui réfléchissent au sujet de cette particule et chacun sait que s'ils n'y arrivent pas, des types après eux y arriveront

 ========================================

J'ai voulu examiner cette "plaisanterie" d'un peu plus près. J'ai acquis le moniteur d'un ordinateur qui était mort de vieillesse. Mon raisonnement est simple; s'ils ont utilisé un moniteur semblable pour créer le BIGON, je voulais mettre en corrélation cette découverte avec ce que les Crop Circles essayent de nous dire. Voilà ce que j'ai découvert.
La configuration du faisceau d'électrons d'une bobine directionnelle peut être simulé en rejoignant vos poignets ensemble et en écartant vos doigts. Cela a grossièrement la forme d'un bol.
Notez ci-dessous, la photographie d'une bobine directionnelle à faisceau d'électrons

Les Crop Circles nous indiquent que la particule ne peut être créée que dans le vide. L'intérieur du tube à images d'un moniteur est sous vide. La bobine directionnelle à électrons est positionnée à l'arrière du tube à images comme ci-dessous créant ainsi un champ magnétique en forme de bol dans le vide. Mais je voulais plus qu'une supposition; il y en a déjà trop dans l'arène des OVNIs. J'ai voulu montrer quelque chose de plus, que le simple fait qu'une bobine de moniteur génère dans le vide un champ magnétique en forme de bol dans un tube à images. J'ai donc activé les bobines du moniteur (toutes en même temps) au-dessous d'une feuille recouverte de limaille de fer.

Voilà à quoi ressemble le champ magnétique des bobines du moniteur . (Ci-Dessous). Le calibrage très fin du fil des bobines nécessitait que j'applique une tension minimale et que je la laisse ainsi toute la nuit. Cela pris un certain temps pour aligner ainsi la limaille de fer. Jetez maintenant un coup d'œil au Crop Circle ci-dessous. Remarquez vous une ressemblance ?
Pourquoi nous montreraient-ils un champ magnétique d'une forme si étrange ? Un champ magnétique qui ne peut qu'être créé que par deux demi aimants répulsifs en forme de bol ? Se pourrait-il que ce soit la forme du champ magnétique exigé pour créer et repousser la particule existant temporairement ???

 

Imaginez un instant que "la chose" ci-desous ait été créée à l'intérieur d'un tube à images!

Les chercheurs ont fait passé un courant de forte intensité au travers un tube à vide linéaire. Et de nouveau il semble que les Crop Circles soient d'accord. Notez le Crop Circle ci-dessous. Les "bornes" aléatoires signifient que l'air est à l'extérieur du dispositif. 

  En fait, ce Crop Circle semble aussi reconnaître que l'utilisation de ces deux types aimants est une bonne idée.
 —›

‹—Même en ayant l'air de le répéter, notez "les bornes" aléatoires. Cela signifie que l'air est à l'extérieur du dispositif. (Seulement dans le vide) . Comme pour la particule qui est repoussée par le magnétisme. "Ils" nous l'ont déjà dit 

 

Et s'ils avaient voulu nous montrer comment ils l'utilisent pour arriver jusqu'ici ? (forme de dôme en 3D). Combien de temps faudra-t-il avant que quelqu'un, quelque part, n'annonce la découverte d'une nouvelle particule qui soit repoussée par le magnétisme ? (Diamagnétique).
Sur qui plaisantera-t-on alors ? –

 

Tous ceux qui s'intéressent au "Poisson d'Avril" du Magazine Discover devraient étudier ces représentations.

Ces Crop circles seraient passés complètement inaperçus s'il n'y avaient eu ces "bornes aléatoires". (Connus comme "Mitraille" par d'autres chercheurs.) Ces bornes signifient que cette "chose" fonctionne uniquement dans le vide. J'ai compris que ce n'était pas seulement une autre représentation d'un aimant en forme de "C". Les deux Crop Circles ci-dessous ressemblent aux dessins 3D de l'aimant en forme de bol. Les cercles au centre ne vont pas de haut en bas, ils vont vers le haut, vers le spectateur. Souvenez-vous, ils sont en 3D. Cette borne centrale représente apparemment l'aimant répulsif principal qui repousse magnétiquement la particule temporaire créée à l'intérieur de l'aimant en forme de "C". Forçant ainsi ce "bol" et tout ce qui y est attaché dans une direction opposée à celle où la particule est repoussée. (Action/réaction). Comparez ces deux Crop Circles aux photographies de la bobine directionnelle d'un tube à images à électron d'un moniteur. Cette bobine en forme de "bol" se positionne à l'arrière du tube à images et déploie son champ magnétique uniquement dans le vide du tube à images. Maintenant, prenez en considération toute les autres descriptions de Crop Circles montrant une série "de bornes" décroissantes émanant d'une configuration en forme de "C". Imaginez que vous êtes détective pendant une minute. Ajoutez l'article sur le "BIGON" à ce que vous regardez maintenant. Jugez par vous-mêmes.

C'est une première : je vais prédire qu'en 2003 certains Crop Circles qui seront créés représenteront cette configuration avec une série de "bornes" décroissantes. Ou si un aimant est représenté tout près de ces "bornes", elles se dirigeront à l'opposé. Je sais, je suis tout seul. Mais je pense qu'"ils" vont bientôt clarifier un peu plus cette conception .

Cet article de magazine a servi le but pour lequel il était destiné. Il a interrompu la recherche dans ce secteur de la physique.
Qui consacrerait son temps maintenant dans la poursuite de ce qui a été étiqueté comme une plaisanterie ? Quelle fondation ou institution accorderait un financement pour poursuivre "une plaisanterie"? Vous connaissez la réponse: personne. Et cela serait resté ainsi si les Crop Circles n'avaient dépeint exactement la même procédure que l'article publié dans le magazine "Discover" et considéré comme une plaisanterie. 

 

 

 ================================================================

PAGE 3 Page+pr%C3%A9c%C3%A9dente PAGE+SUIVANTE PAGE 5


 

2 votes. Moyenne 4.50 sur 5.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site